Crée par © Domaine Mont-Noir - 2019

Photographies : Domaine Mont-Noir - Laurent Dumont - Maurice Séguié

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Our terroir, our work...

The soil

 

The soil

Le schiste du territoire de Montner est le résultat d'une lente évolution, si lente que même après plusieurs millions d'années on retrouve aujourd'hui encore, en nombreux endroits, la pureté originelle de ce schiste, plus ancienne roche du Roussillon. 

A Montner, le plus vieux, appelé Schiste du Cambrien, remonte à 570 millions d'années et se trouve sur la partie Ouest du territoire (col de la bataille et village).

Le second, vieux de 450 millions d'années, est appelé schiste d'Ordovicien. On peut le trouver à l'Est sur les limites de la commune d'Estagel. Ces schistes ont subi de multiples bouleversements qui ont modelé le paysage actuel. Seul l'angle de schistosité et l'exposition des terres permettent de classifier plusieurs petits terroirs. L'érosion et le travail de l'homme ont ensuite contribué à façonner les 12 terroirs que compte le territoire de Montner.

Ces différents sols sont la véritable richesse qui confère au vignoble de Montner de grandes possibilités de classe de produits dans une même typicité générale. Tout cela au coeur d'un massif montagneux en forte pente entrecoupé de petites vallées.

 

The climate

Bénéficiant d'un bon niveau d'ensoleillement, le micro-climat du vignoble de Montner se caractérise par une saison sèche en été et une période pluvieuse en automne et en début de printemps. Il reçoit en moyenne 500 à 600 millimètres de pluie par an.

 

La caractéristique de notre climat méditerranéen sub-humide est obtenue par l'influence des vents. La tramontane, cousine du mistral, souvent très violente. Elle permet l'accélération de l'évaporation tant au niveau du sol qu'au niveau de la plante.

 

Abrité par la montagne de Força Real des influences des vents du Sud-Est et Sud (marinade et vent d'Espagne), notre vignoble bénéficie de conditions climatiques exceptionnelles qui permettent aux vignerons d'obtenir des raisins d'un état sanitaire parfait et de rentrer une vendange d'une qualité optimale.

 

Ecologic culture

Le domaine familial est exploité depuis le XIXème siècle. L'an 2000 marque le retour à l'agriculture traditionnelle de nos grands-parents: l'entretien des sols mécaniquement par des labours successifs au tracteur à chenille ou à roue, permettant d'éviter la concurrence des mauvaises herbes, gourmandes en eau, au détriment de la vigne. Les fumures d'entretien des sols faites elles à base de compost végétal et minéral.

Les traitements phytosanitaires pour protéger les vignes des champignons et insectes parasites sont simples: soufre pour l'oïdium, cuivre pour le mildiou et bacilius thurengensis pour le ver de la grappe. Un peu de purin d'ortie pour les défenses immunitaires et les vitamines.

Enfin, l'observation du climat et de la végétation sont les bases indispensables pour positionner et utiliser préventivement les produits de traitements.

 

Ecologic winemaking

A l'approche de la vendange, l'évolution de la maturité des raisins est suivie grâce à des prélèvements sur la grappe nous permettant d'analyser la teneur en sucres et l'acidité.

La décision de vendanger est prise à la suite de dégustations successives de baies, pour chaque parcelle et chaque cépage. C'est le goût qui est le facteur essentiel de décision. Après la récolte manuelle, le transport vers le chai se fait en comportes de 40 kilogrammes.

A la cave, tout travail débute par l'égrappage.

Pour la vinification des blancs, on procède à un pressurage direct. On recueille les jus de coule et de presse séparément. Ensuite, les jus sont refroidis et débourbés, les fermentations sont lancées; On remplit ensuite les barriques, et on effectue les bâtonnages régulièrement... 

Pour les rouges, les macérations traditionnelles s'étendent sur près d'un mois, durant lesquelles se succèdent pigeages et remontages. Une fois la fermentation alcoolique terminée vient le pressurage, et la séparation des jus de coule et de presse du marc. La lente évolution de nos futurs vins pourra se faire en cuve comme en barrique.

C'est en juin que les assemblages sont réalisés et que les nouveaux millésimes sont prêts à s'affiner au fil du temps.